Pallister hits below the belt by ignoring Métis nurses

Winnipeg, MB, in the Homeland of the Métis Nation – Yesterday, in a pair of provincial press releases, Premier Brian Pallister’s government ignored both the hard-working presence of the Métis Nation in Manitoba and the fact that without the Métis people, there would be no Manitoba for him to govern.

In an apparent and startling bout of forgetfulness, the province sent out a press release praising Indigenous nurses during National Nursing Week, leaving Métis nurses out and saying, “Indigenous Nurses Day celebrates the hard work of our First Nations and Inuit care providers across Manitoba.” After the Manitoba Metis Federation (MMF) sent a release to acknowledge and celebrate Métis nurses, the province sent out a correction to include Métis nurses in their acknowledgement.

“It is shameful that the Pallister government continues to neglect the founders of Manitoba – the Métis. These slights are not unnoticed. Consideration for the Métis nurses was only provided after the fact,” said David Chartrand, President of the MMF. “But would they have made the change if we hadn’t sent out a press release and alerted the media to this oversight? I don’t think so.”

This release came hard on the heels of an earlier release marking May 12 as Manitoba Day, the 151st anniversary of Manitoba entering Canada’s Confederation. While the release contains acknowledgement of the fact that Manitoba remains the only province to be brought into Confederation through Indigenous leadership, it fails to mention that this Indigenous leadership was none other than the Métis Nation and Louis Riel, the Father and first Premier of Manitoba.

“This is all part of an ongoing attack against the Métis people,” said President Chartrand. “Pallister’s continued antics such as threatening our Harvesters and fishers for exercising their protected traditional harvesting rights, not renewing funding agreements to the MMF, unilaterally terminating the Turning the Page Agreement with Manitoba Hydro, blaming the MMF for the historic mass resignation of the Manitoba Hydro board, his advocacy against UNDRIP, excluding the Métis from the vaccine rollout despite the National Advisory Committee on Immunization’s recommendations and evidence from the Métis health study, and the ongoing lack of acknowledgement or inclusion, makes it hard to find any truth or reconciliation in his actions.”

“Pallister and his government are ignoring all the contributions of the Métis people to this province, both past and present,” said President Chartrand. “This latest bout of attacks, failing to name the Métis Nation as Canada’s partner in Confederation and then ignoring our Métis nurses is hitting way, way below the belt.”

The provincial release for Manitoba Day release further says that “understanding our history helps us to build community partnerships, common understandings and shared experiences. We need these connections now more than ever.”

“How can Pallister speak to the importance of understanding history, building partnerships and common understandings when he does none of these himself,” said President Chartrand. “All I can say to Pallister is know your history, understand the people who live here and please – above all – remember that when you’re naming the Indigenous peoples who live in Manitoba, there are three: The Métis Nation, First Nations, and the Inuit. Of those, only one led to its creation. If this provincial government truly desires truth and reconciliation with the Métis Nation, remembering us is an important first step.”

The MMF asks that all Manitobans help us ensure that our Métis nurses feel recognized and celebrated, along with all nurses and frontline workers. If you have a Métis nurse in your life, or know any frontline workers who are Métis, please consider taking a moment to thank them for taking these risks on and putting their lives on the line for all Manitobans, even if our provincial government won’t.

-30-

Believe in Yourself; Believe in Métis.

The Manitoba Metis Federation (MMF) is the democratic self-governing political representative for the Métis Nation’s Manitoba Métis Community. The Manitoba Métis Community is Canada’s Partner in Confederation and the Founder of the Province of Manitoba.

For more information, media may contact:
Kat Patenaude
Media Relations Advisor
Manitoba Metis Federation
204-801-7710
Kat.Patenaude@mmf.mb.ca


Pallister porte des coups bas en ignorant les infirmières et infirmiers métis

Winnipeg (Manitoba), dans la patrie de la Nation métisse – Hier, dans deux communiqués de presse diffusés par la Province, le gouvernement du premier ministre Brian Pallister a ignoré à la fois la présence acharnée de la Nation métisse au Manitoba et le fait que sans les Métis, il n’y aurait pas de Manitoba pour lui de gouverner.  

Dans un épisode apparent et surprenant d’oubli, la Province a publié un communiqué de presse faisant l’éloge des infirmières et infirmiers autochtones pendant la Semaine nationale des soins infirmiers, laissant les infirmières et infirmiers métis de côté et disant : « La journée des infirmiers autochtones célèbre le travail acharné de nos fournisseurs de soins des Premières Nations et inuits à travers le Manitoba. » Après que la Fédération Métisse du Manitoba (FMM) a envoyé un communiqué pour reconnaître et célébrer les infirmières et infirmiers métis, la province a envoyé une correction pour inclure ces derniers dans le leur. 

« Il est honteux que le gouvernement Pallister continue de négliger les fondateurs du Manitoba – les Métis. Ces affronts ne passent pas inaperçus. La considération pour les infirmières et infirmiers métis n’a été fournie qu’après coup, a déclaré David Chartrand, président de la MMF. Mais auraient-ils fait le changement si nous n’avions pas envoyé de communiqué et alerté les médias de cet oubli ? Je ne pense pas. » 

Ce communiqué diffusé par la Province a immédiatement suivi une publication antérieure marquant le 12 mai comme la fête du Manitoba, le 151e anniversaire de l’entrée du Manitoba dans la Confédération canadienne. Bien que le communiqué contienne la reconnaissance du fait que le Manitoba demeure la seule province à être intégrée à la Confédération par le biais d’un leadership autochtone, il omet de mentionner que ce leadership autochtone n’était autre que la Nation métisse et Louis Riel, le père et premier des premiers ministres du Manitoba. 

« Tout cela fait partie d’une attaque continue contre le peuple métis, a émis le président Chartrand. Les singeries continues de Pallister, telles que menacer nos chasseurs et nos pêcheurs pour avoir exercé leurs droits d’exploitation traditionnels protégés, ne pas renouveler les accords de financement avec la FMM, mettre fin unilatéralement à l’accord Tourner la page avec Hydro-Manitoba, blâmer la FMM pour la démission en masse historique du conseil d’administration de la société d’État, son plaidoyer contre la DNUDPA, l’exclusion des Métis dans le déploiement du vaccin malgré les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation et les preuves de l’étude sur la santé des Métis, et le manque continu de reconnaissance ou d’inclusion, rend difficile de trouver la vérité ou la réconciliation dans ses gestes. 

« Pallister et son gouvernement ignorent toutes les contributions du peuple métis à cette province, passées et présentes. Ces derniers assauts, ne pas désigner la Nation métisse comme partenaire du Canada dans la Confédération, puis ignorer nos infirmières et infirmiers métis, frappent bien au-dessous de la ceinture. » 

Le communiqué de la Province portant sur la fête du Manitoba dit en outre que « comprendre notre histoire nous aide à bâtir des partenariats communautaires, des compréhensions communes et des expériences partagées. Nous avons plus que jamais besoin de ces connexions. »  

« Comment Pallister peut-il parler de l’importance de comprendre l’histoire, de bâtir des partenariats et des compréhensions communes alors qu’il ne fait rien de tout cela lui-même, a proféré le président Chartrand. Tout ce que je peux dire à Pallister, c’est de connaître votre histoire, de comprendre les gens qui vivent ici et s’il vous plaît – surtout – rappelez-vous que lorsque vous nommez les peuples autochtones qui vivent au Manitoba, il y en a trois : la Nation métisse, les Premières Nations, et les Inuits. Parmi ceux-ci, un seul a conduit à sa création. Si ce gouvernement provincial désire vraiment la vérité et la réconciliation avec la Nation métisse, nous reconnaitre est un premier pas important. » 

La FMM demande à tous les Manitobains de nous aider à faire en sorte que nos infirmières et infirmiers métis se sentent reconnus et célébrés, de même que tous les travailleurs de première ligne. Si vous avez une infirmière ou un infirmier métis dans votre vie ou si vous connaissez des travailleurs de première ligne qui sont métis, prenez donc un moment pour les remercier d’avoir pris ces risques et d’avoir mis leur vie en danger pour tous les Manitobains, même si notre gouvernement provincial a raté le coche.

–30 –

Confiance en soi. Confiance métisse.

La Fédération Métisse du Manitoba (FMM) est le représentant gouvernemental autonome et démocratique de la collectivité métisse du Manitoba appartenant à la Nation métisse, partenaire du Canada au sein de la Confédération et fondatrice de la province du Manitoba.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec: 
Kat Patenaude
Fédération Métisse du Manitoba
Conseillère en relations avec les médias
204-801-7710
Kat.Patenaude@mmf.mb.ca

Translate »