Canada one step closer to adoption of Bill C-15, the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples

Winnipeg, MB, in the Métis Nation Homeland – Bill C-15 has passed the third reading in the Senate, leaving Royal Assent as the final step in the bill becoming law.  

Bill C-15 requires the Government of Canada, in consultation and collaboration with Indigenous Peoples, to develop an action plan and align federal laws with The United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples (UNDRIP).  

“With the passing of Bill C-15 through its third reading in Senate, we affirm our nation-to-nation, government-to-government relationship with Canada and our place in the constitution,” said David Chartrand, President of the Manitoba Metis Federation (MMF). “Bill C-15 ensures we have the standing to work in harmony with political leaders and industry, while protecting our environment and the land we were born to. Our work with Enbridge is a good example of the positive outcomes that can come from consultation, creating economic opportunities within our communities.”  

UNDRIP affirms the human rights of Indigenous Peoples across the globe, and complements the work being done in Canada to advance truth and reconciliation. The Métis Nation has participated in ongoing consultation with the Government of Canada, the Assembly of First Nations and the Inuit Tapiriit Kanatami in the development of this legislation. UNDRIP is an important instrument of international law, and it holds a great deal of promise for the Métis Nation. It presents a strong vision for the human rights of Indigenous Peoples, built on a foundation of meaningful self-determination.  

-30- 

Believe in Yourself; Believe in Métis. 

The Manitoba Metis Federation (MMF) is the democratic self-governing political representative for the Métis Nation’s Manitoba Métis Community. The Manitoba Métis Community is Canada’s Partner in Confederation and the Founder of the Province of Manitoba. 

For more information, media may contact: 
Kat Patenaude 
Media Relations Advisor 

Manitoba Metis Federation 
204-801-7710 
Kat.Patenaude@mmf.mb.ca  

“The pathway to reconciliation for Métis Nation means taking our rightful place in Canada’s Confederation, and UNDRIP supports that,” said President Chartrand. “It makes it very clear that the duty to consult will be respected and that collaboration with the MMF on matters that affect the Homeland and Citizens will remain a key part of the process. Dialogue and consultation are vital if we truly want to see healing between Canada and the Métis Nation. It’s only by working together that we can create a better Canada for all our children.” 


MNC Press Release: Reconciliation Advances with UNDRIP Implementation Legislation Coming into Force


Le Canada fait un pas de plus vers l’adoption du projet de loi C-15, la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

Winnipeg (Manitoba), dans le foyer national métis – Le projet de loi C-15 a franchi l’étape de la troisième lecture au Sénat, laissant la sanction royale comme dernière étape avant que le projet de loi ne devienne loi. 

Le projet de loi C-15 exige que le gouvernement du Canada, en consultation et en collaboration avec les peuples autochtones, élabore un plan d’action et harmonise les lois fédérales avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA). 

« Avec l’adoption du projet de loi C-15 en troisième lecture au Sénat, nous affirmons notre relation de nation à nation, de gouvernement à gouvernement avec le Canada et notre place dans la constitution, a déclaré David Chartrand, président de la Fédération Métisse du Manitoba (FMM). Le projet de loi C-15 garantit que nous aurons la capacité de travailler en harmonie avec les dirigeants politiques et l’industrie, tout en protégeant notre environnement et la terre où nous sommes nés. Notre travail avec Enbridge est un bon exemple des résultats positifs qui peuvent découler de la consultation, créant des possibilités économiques au sein de nos collectivités. » 

La DNUDPA affirme les droits de la personne des peuples autochtones du monde entier et complémente le travail qui se fait au Canada pour faire avancer la vérité et la réconciliation. La Nation métisse a participé à des consultations continues avec le gouvernement du Canada, l’Assemblée des Premières Nations et l’Inuit Tapiriit Kanatami dans le cadre de l’élaboration de cette loi. La DNUDPA est un instrument important du droit international et elle est très prometteuse pour la Nation métisse. Elle présente une vision solide des droits de la personne des peuples autochtones, fondée sur une véritable autodétermination. 

« La voie de la réconciliation pour la Nation métisse signifie prendre la place qui nous revient dans la Confédération du Canada, et la DNUDPA appuie cela, a affirmé le président Chartrand. Elle indique très clairement que le devoir de consultation sera respecté et que la collaboration avec la FMM sur les questions qui affectent la patrie et les citoyens restera un élément clé du processus. Le dialogue et la consultation sont essentiels si nous voulons vraiment voir la guérison entre le Canada et la Nation métisse. Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous pouvons créer un Canada meilleur pour tous nos enfants. » 

-30- 

Croyez en vous – Croyez en votre identité métisse. 

LaFédération Métisse du Manitoba (MMF) est la représentante politique, démocratique et autonome officielle de la collectivité métisse du Manitoba appartenant à laNation métisse. La collectivité métisse du Manitoba est partenaire du Canada dans la Confédération et est fondatrice de laprovince du Manitoba. 

Pour obtenir plus de renseignementsveuillezcommuniquer avec:  

Kat Patenaude 
Conseillère en relation avec les médias 
Fédération Métisse du Manitoba 
204-801-7710 
Kat.Patenaude@mmf.mb.ca  

Translate »